Picage

 

Mon remède contre le picage:

 

Peu connu, mais très efficace!

Chaque perroquet reçoit quotidiennement dans sa ration alimentaire une pomme de cyprès (cupressus sempervirens), pas tout à fait à maturité, les écailles de la pomme pas encore ouvertes.

Même dans des cas désespérés le résultat est rapide et nettement visible après une quinzaine de jours.




*

Voici Sama(sur la photo à gauche avec sa sœur Jacou), une jeune femelle d'à peine 2 ans, élevée par moi à partir de l'oeuf - sa mère n'avait pas assez d'expérience.

 Elevage en compagnie de sa sœur sans problème.

Adulte, après un an, elles ont rejoint les autres dans la volière commune d’une dizaine de mètres de long et se sont rapidement adaptées à la vie communautaire.

Depuis env 6 mois Sama a commencé à montrer des signes de nervosité, qui ont rapidement dégénéré en triturage des plumes et en picage. Aucun signe de ce genre chez sa sœur, qui reste toujours  près de Sama, la couve littéralement et la nourrit souvent.

Aucun changement perceptible envers les autres ou envers ma femme ou moi(les seuls habilités à leur rendre visite dans leur volière).

Aucun traitement n'est venu à bout de ce picage.

Je vais donc essayer la méthode préconisée par le docteur vétérinaire Eric Stoeckel (Thèse no 88 année 2005 Ecole Nationale Vétérinaire de Lyon) Prozac 0,4 mg/kg/j. Pour un oiseau d'env 500 g donc 0,2 mg/j.

 Traitement commencé le 30.05.2009.

Je prévois un traitement sur au moins 2 mois

Aujourd'hui, 7 juin 2009: Aucun résultat visible

Aujourd'hui, 14 juin 2009: Peut être un espoir

Aujourd'hui, 21 juin 2009

Très nette amélioration. Le picage et triturage des plumes a cessé. Le duvet est devenu doux au toucher, plus d'aspérités de plumes cassées et quelques nouvelles plumes.

Aujourd'hui, 28 juin 2009: Evolution positive, pour l'instant pas très spectaculaire.







Aujordhui, 4 juillet 2009. Amélioration spectaculaire. L'oiseau re-volera dans quelques jours.

21 juillet 2009:Sans commentaire

Je vais donc arrêter le traitement à la fin du mois, comme prévu.Question primordiale: Est-ce que l'effet produit va perdurer ou non?

22 Août 2009: Eh bien, oui, tout va bien. L'oiseau est complètement rétabli et vole.

 

Le Prozac n'est plus vendu sans ordonnance.
Voici une autre méthode:
Le "Zylkène" a été développé afin d'aider les animaux de compagnie à surmonter les périodes de stress ou les situations stressantes, comme par exemple rester seul, être confronté à un nouvel environnement, à de nouvelles personnes, à un nouveau compagnon, ou encore en période de convalescence ou d'hospitalisation, de lactation, de sevrage, de vacances, lors d'un voyage en voiture, ou toute autre modification dans les habitudes de l'animal...
Chats, chiens jusqu’à 10 kg : ZYLKENE® 75 mg : 1 à 2 gélules par jour.
Donc, 1 gris = 500g soit 5% d’un chien de 10kg
5% de 2 gélules de zylkene75mg, soit 10% d’une gélule/jour
Aucune étude pour oiseaux disponible, mais des cas d’application prometteurs.


Voici une autre méthode pour des oiseaux légèrement atteints:
Pulvériser l'huile de Neem dans les proportions prévues à cet effet directement sur l'oiseau. Le liquide amer servira de repulsif et stimule la croissance des plumes.

De toute façon dites vous bien qu'aucun médicament ne viendra à bout de cette maladie sans la volonté de l'oiseau lui même.
Il est malade et il y a une raison pour cela.
A vous de trouver cette raison et de convaincre votre oiseau que cette raison n'est plus d'actualité.

Voici un exemple pour un cas extrême:
cliquez ici

Page précedente